• Rando gorges de Colombières
    Rando

    Caroux-Espinouse | Les gorges de Colombières

    Depuis Colombières-sur-Orb, le circuit des gorges de Colombières dans le parc naturel régional du Haut-Languedoc mérite sa réputation de très belle randonnée aux décors variés et à la richesse géologique, architecturale et florale. Creusées par le ruisseau d’Arles, ce sont des gorges étroites et toutes en hauteur que longent le PR dans un aller-retour qui offre des vues superbes. Au programme de cette rando dans les gorges de Colombières : 13 km, plus de 800 m D+, 5h de marche.Randonnée notée comme difficile, à raison.…

  • circuit des Ruthènes
    Rando

    Rando Gard | Le circuit des Ruthènes

    Dans le Gard à la limite de l’Hérault, tout au sud des Cévennes non loin de Le Vigan, une rando à la demi-journée au départ du joli village de Bréau nous emmène dans un paysage collineux, boisé, rafraîchissant ! Villages viganais et sentiers forestiers offrent de belles pistes et de très jolis points de vue. Le circuit des Ruthènes qui suit le PR20 commence comme un itinéraire de balade du dimanche, mais réserve quelques surprises agréables, dont le très beau hameau d’Esparon ou le village…

  • ,  Écrit ensemble

    Solo

    La rumeur enfle. Le léger bourdonnement à nos oreilles devient infernal et je te vois tressaillir ; puis la torpeur. Elle est trompeuse ; je me ressers un verre et me trouve une place, ni trop près ni trop loin, pour admirer la pièce à venir. Dans la salle les esprits s’échauffent, les gestes deviennent plus saccadés, et plus personne n’arrive à terminer ses phrases. Des mots que de toute manière, plus personne n’écoute. Au premier acte, il y a toujours cette confusion, comme une…

  • Écrit ensemble

    Soif

    Au coin de nos yeux, sang et sel s’enlacent. Du temps nous avons perdu la trace, et nul nord ne nous ombragera encore. Quelques branches décharnées émergent, et le vent hurle en lacérant nos peaux. Le coin de mes lèvres éclate quand je me moque de la mort, et ma gorge siffle dans un semblant de rire. J’étends les bras vers le bleu vautour. D’en haut, les rameaux secs doivent dessiner les os de mes ailes décharnées. D’en haut, je dois me confondre entre la…

  • Écrit ensemble

    Contrôle

    “Par là ! Le chemin !” Je te vois partir, le pas plus léger. Le sommet atteint, enfin, après trois ou quatre remontées – glaçantes désillusions. J’ai les poumons en feu, les cuisses qui brûlent ; la pente n’est pas amicale. Je vole quelques précieuses secondes encore pour souffler, en fermant les yeux pour ne pas voir l’épaisse brume m’engloutir et noircir. La nuit est proche. Et nous sommes tout en haut, comme deux joyeux idiots, au beau milieu de notre carte, avec encore toute…

  • ennui fenêtre ouverte
    Écrit ensemble

    Goutte à goutte

    Le silence s’impose, petit à petit. Il n’y a dans l’air que le cri de quelques mouettes, et au loin, une vague rumeur, comme une onde. Le soleil éclabousse les toits mais la ville elle, sonne comme lorsqu’il neige ; tout est lent, assourdi. Sur un bout de terrasse, deux silhouettes mangent en silence, sans oser faire un seul bruit de fourchette. J’ai l’impression que je pourrais distendre le paysage qui s’étale entre les deux montants de la fenêtre, l’étirer, le modeler jusqu’à ce qu’il…