• Rando Charmant Som Chartreuse
    ,  Rando

    Chartreuse | Balade vers le Charmant Som en hiver

    Lacer ses chaussures de rando et repartir en balade, nez au vent vers la montagne. À quelques dizaines de minutes de Grenoble, la Chartreuse offre un terrain de jeu illimité, de la balade tranquille à la grimpette acrobatique ; et pour cette remise en jambe, c’est un itinéraire doux vers le Charmant Som que nous avons choisi pour une balade entre hiver & printemps. Une route fermée l’hiver Près de la Pinea et caché derrière le Néron, le Charmant Som se repose encore. La route du col de la Charmette est fermée hors saison, et d’impressionnants éboulis de neige, de roche et de branches s’entassent sur la chaussée déjà étroite.…

  • Rando lac du Lauzon Gioberney Luxfugae
    ,  Rando

    Hautes-Alpes | Les reflets du lac du Lauzon

    Hautes-Alpes, Champsaur-Valgaudemar, Gioberney, Lauzon ; on hume déjà l’air vif et sec de la montagne, les pics enneigés, le théâtre des sommets et l’ombre au fond des vallées. Les sentiers de rando en lacets, entre deux torrents et cascades, et les dernières fleurs de l’été. Au départ du refuge du Gioberney, différents parcours de randonnée proposent d’aller découvrir les hauts sommets du Cirac, des Rouies, ou le célèbre lac du Lauzon, accessible pour une courte balade. C’est là où nos pas nous mènent cette fois, vite vite avant que l’ombre ne nous vole les reflets. Gioberney & le lac du Lauzon Peu de choses à dire sur cette petite boucle…

  • Luxfugae Dibona
    ,  Rando

    Alpes | L’Aiguille Dibona & le refuge du Soreiller

    La dernière fois, les Alpes s’étaient cachées dans un orage estival superbe mais pas franchement bienvenu quand on randonne ; alors cette découverte de l’Oisans était très attendue. Au programme, une rando à la journée pour admirer l’Aiguille Dibona et le cirque du Soreiller. Une superbe boucle, fort pentue, fort caillouteuse, avec des vues sublimes les sommets alentours. Au programme :10 km, près de 1300 m de dénivelé positif, 9h de marche & pauses photo.La partie depuis le refuge du Soreiller jusqu’aux Étages n’est pas compliquée, le sentier est bien dessiné ; l’ascension depuis la montagne d’en bas, elle, est bien plus ardue. À éviter de faire en descente, même…

  • ,  Écrit ensemble

    Solo

    La rumeur enfle. Le léger bourdonnement à nos oreilles devient infernal et je te vois tressaillir ; puis la torpeur. Elle est trompeuse ; je me ressers un verre et me trouve une place, ni trop près ni trop loin, pour admirer la pièce à venir. Dans la salle les esprits s’échauffent, les gestes deviennent plus saccadés, et plus personne n’arrive à terminer ses phrases. Des mots que de toute manière, plus personne n’écoute. Au premier acte, il y a toujours cette confusion, comme une armée en déroute sur un champ de bataille et des généraux qui s’invectivent au-dessus d’une carte. J’attends fébrilement, réprimant à grand peine mon enthousiasme, quand…